PLV innovante

La société abPROD proposait sur le salon un nouveau concept de PLV très innovant, sous forme d’hologramme produit (ici un téléphone portable), donnant la sensation que l’objet 3D flotte dans les airs. Ceci est rendu possible grâce à un ingénieux système d’écran et de verre hologramme spécifique, ainsi qu’une palette tactile permettant de faire pivoter l’objet et de le personnaliser en différentes couleurs.

Enfin, terminons cette série d’articles par l’entreprise DIGITEYEZER et sa solution IFACE 3D.

Vous en avez d’ailleurs peut être entendu parlé sur les blogs spécialistes des univers IPhone et Ipad. Cette nouvelle solution présentée sous forme d’application, disponible sur l’App Store en avril, présente des usages simples qui vont certainement révolutionner le marché de l’animation faciale et de la modélisation d’objets en 3D.

L’application (qui fait office de scanner), permettra dans un premier temps de scanner des visages après avoir au préalable fait une courte prise vidéo, et de produire un rendu 3D de ces visages directement sur l’Iphone/Ipad et de pouvoir ensuite exporter le contenu sur un ordinateur.

Le bénéfice direct de cette application est de réaliser de la modélisation de visage en l’espace de 5 minutes, contre les nombreuses heures que demande la création d’un visage de synthèse.

Cependant, cette application servira uniquement de vitrine pour la société qui propose déjà sa technologie pour de nombreux autres usages ciblant les professionnels, comme les créateurs de jeux vidéo ou de films d’animations. Car outre le scan de visage, il est aussi possible pour l’instant de scanner des objets assez volumineux comme les statues d’un musée par exemple, ou bien du mobilier de maison etc. Par la suite, cette technologie devrait être capable d’animer ces réalisations 3D. Vous pouvez visionner une démonstration sur :

http://www.youtube.com/watch

Conclusion sur Laval Virtual 2011

Pour conclure sur le salon, le contenu était très riche, innovant et parfois même déroutant, mais toujours dans le but d’améliorer le future de la technologie pour la rendre toujours plus attrayante, utile et accessible. Et pour ce qui est du marché de la 3D, la 3D avec lunettes à encore de longues années devant elle avant de se faire voler la vedette par la 3D sans lunettes. De plus, la multiplication des producteurs de contenus est une bonne chose pour enfin proposer du concret, là où les constructeurs de moniteurs s’acharnent à proposer des gammes toujours plus larges, sans se soucier de savoir si suffisamment de contenu est disponible.