Et si le marché du Cloud s’amplifiait grâce à l’offre privée « low price » ?

Notre interrogation provient du croisement des 2 idées suivantes :

1- La tendance BYOC : Bring Your Own Device qui doit être prise en compte par les DSI

2-La tendance à la multiplication des terminaux personnels et professionnels et au « full connected ».

Quel cadre à peine Geek n’a pas au moins 3 terminaux, mélange parfois de terminaux professionnels et personnels ? Un ordinateur portable, une tablette, un smartphone, pourquoi pas un desktop au bureau et un autre à la maison ?

Bien entendu, l’utilisateur souhaite accéder à tout, en tout lieu, a tout moment (any, any, any) et pour cela succombe à l’une des offres pléthoriques de Cloud personnel gratuit jusqu’à 5 Go et si peu chère au delà (100Go pour même pas 10€HT annuel).

Le phénomène devrait s’amplifier et pourquoi ne pas voir bientôt un « Cloud personnel et privé » bien plus volumineux que les petits clouds d’entreprises.

Quel professionnel n’a pas déjà échangé quelques fichiers avec un correspondant à l’aide de ces moyens privés sans souci des règles d’entreprise et des canons de la sécurité ?

Voici donc un nouveau sujet pour les DSI dans le développement de leur stratégie Cloud : Comment prendre en compte le BYOC , Bring Your Own Cloud.